Blog graphique 2

QRcode article chinois sur Galaxy Note II

Comme on me le demande parfois, je fais un mini tuto en image pour installer le support du chinois sur Galaxy Note II. C’est plus simple que sur d’autres systèmes Android.

* Ajout du clavier chinois
* Afficher tout le système en chinois
* Envoie de SMS en chinois


Ajout du clavier chinois

Mise à jour 9 décembre 2012 : Le clavier (application libre) OpenWnn est un peu mieux que celui de Samsung où des caractères courants comme 龙 (dragon), manquent. Il permet la saisie ne chinois simplifié (méthode pinyin), chinois traditionnel (méthode bopomofo/zhuyin) et japonais (méthode hiragana).Lien f-droid.org, OpenWnn.apk.Fin de l’ajout

Depuis l’écran de démarrage, appuyer sur la touche en bas à gauche, en dessous de l’écran, touche menu :

apparaît alors le menu suivant, où il faut choisir Paramètres :

Puis, suivre la séquence suivante :
* Langue et Saisie :
Langue et saisie

* Engrenage à droite de Clavier Samsung (est remplacé par clavier Google en version chinoise ???) :
Langue_et_clavier

* Une alerte rappelant que vous pouvez mettre à jour les données linguistiques à tout moment, faites OK
mise à jour des langues

* Une liste apparaît alors, ajouter 中文 en appuyant dessus :
Zhongwen
La petite icône [MàJ] à côté de Polski sur la capture d’écran signifie qu’une mise à jour est disponible pour le polonais, appuyer dessus mettra donc à jour cette langue.

Et voilà, le chinois est configuré. Vous pouvez sortir des paramètres en appuyant sur le gros bouton Home/maison situé en bas du téléphone, au milieu.

Il reste encore à l’utiliser. Allez pour faire apparaître le clavier de la langue courante dans n’importe quel endroit où vous pouvez saisir du texte, puis…

Pour changer de langue sur le clavier Samsung, il suffit de presser longuement sur la barre d’espace et de se déplacer à gauche ou à droite, plusieurs fois le mouvement dans la même direction peuvent être nécessaire si il y a plusieurs langues :
clavier mode français

Et voila le mode pinyin chinois :
clavier mode chinois pinyin

Vous pouvez également basculer en mode écriture manuscrite en appuyant sur le petit crayon à gauche de la barre d’espace :
passage en manuscrit

et depuis le mode manuscrit, pour repasser en mode pinyin, cliquer sur l’icône clavier :


Afficher tout le système en chinois


Si vous désirez ensuite que tout le système soit en chinois, il faut suivre la démarche suivante (qui commence comme la précédente) :

depuis l’écran de démarrage, appuyer sur la touche en bas à gauche, en dessous de l’écran, touche menu :

apparaît alors le menu suivant, où il faut choisir Paramètres :

Puis, suivre la séquence suivante :
* Langue et Saisie :
Langue et saisie

Choisir Langue :
changer la langue du système

Descendre à 中文 (zhongwen), qui est dans les z :
choisir le chinois (zhongwen)

Et voila le système en chinois, ne paniquez pas si vous ne connaissez pas le chinois, appuyez de nouveau sur le premier bouton pour remettre en français. Attention, dans l’ordre des claviers clavier Samsung est remplacé par la saisie vocale Google (Google语音输入) et la méthode de saisie vocale est remplacée par le clavier Samsung (三星键盘)
Système en chinois et clavier samsung remplacé par Google


Envoie de SMS en chinois

Par défaut, le réglage des SMS est bloqué sur un mode qui ne supporte que les caractères latin, du coup si vous écrivez à un contact en utilisant des écritures non latines, celui-ci lira des petits carrés à la place des caractères. Ce n’est pas le cas dans les applications de babillage ou courriel que j’ai pu tester.

Pour résoudre ce problème, il faut aller dans l’application « messages » (utilisé pour les SMS et MMS)

SMS.chinois.messages

Appuyez ensuite sur le bouton menu de votre téléphone

Sélectionnez paramètres
SMS.chinois.messages_paramètres

Puis dans la partie Paramètres SMS, pressez Mode de saisie
SMS.chinois.SMS.mode_de_saisie

Puis choisissez Unicode. Il est possible qu’Automatique fonctionne aussi, je n’ai pas essayé.
SMS.chinois.saisie.unicode

Ca ne devrait poser moins de problème sur les autres versions de Linux, mais ubuntu qui utilise sa propre interface, Unity et qui a décider au moment le plus adequat de ne le mettre que via le support 3d, risque de se retrouver avec une surcharge de support considérable.

Il est possible depuis longtemps d’avoir plusieurs cartes graphiques fonctionnant ensemble, mais depuis 1 ou 2 ans, des nouvelles technologies, propriétaires, développés par les différents constructeurs sont apparues. Mais voila elles sont devenue la norme sur les ordinateurs portables compatibles IBM PC ou intel cet été.

Concurrence et incompatibilités vs coopération et normes

Comme d’habitude dans le monde des technologies intel et compatible IBM PC donc, la concurrence prime sur la collaboration, chaque constructeur de carte graphique à décidé qu’il serait mieux de développer sa propre technologie dans son coin, sans se concerter et sans norme commune, résultat, ça fait perdre du temps et de à tout le monde, des constructeurs, aux utilisateurs en passant par les développeurs et administrateurs système.
* Le coût des cartes mère décuple pour supporter les technologies ATI, nVidia et Intel, comme tout le monde veut comme il est souhaitable pouvoir fonctionner avec les trois normes. Et ça augmente les e-dechets dans le cas des personnes ne trouvant pas de solution.
* Le coût du développement des pilotes augmente ; les constructeur sont obligé de faire des pilotes spécifique pour chaque systèmes, plus tous les cas de cartes mères et de combinaison de matériel qui est également tout récent et donc plein d’autres problèmes. Et les développeurs tiers qui veulent ne pas être bloqués dans les contraintes stupides de ces constructeurs également.
* Les administrateurs systèmes se retrouve avec ces nouvelles incohérences à gérer et d’avantage de chance d’avoir des problèmes d’incompatibilité.

C’est donc ce qui c’est passé hier avec la mise à jour d’un ubuntu 12.04 vers un ubuntu 12.10 d’un ami qui avait eu la mauvaise idée d’acheter du matériel trop récent. Au passage, on a pas réussi à comprendre comment booter sur clé SD : Via lecteur interne pas vu dans le bios et lorsque on branche le lecteur de carte SD externe l’ordinateur fige (le bios fige immédiatement). Asus (un constructeur basé à Taïwan) est pourtant une bonne référence pour le matériel, ils fabriquent les cartes mères parmi les plus fiables, pour eux même et notamment leurs serveurs, mais aussi pour Apple, DeLL et pas mal d’autres.

Carnet d’adresses Thunderbird

Donc, on fait la mise à jour tranquillement tout en regardant d’autres problèmes système mineurs, dont l’importation du carnet d’adresse dans Thunderbird qui est aussi un problème amusant.
* Thunderbird utilise un fichier nommé .thunderbird/XXXXXXXX.default/abook.adb (ou XXXXXXXX est une suite de 8 lettres et chiffres au hasard) pour conserver le carnet d’adresse
* Comme a de l’humour, il peut importer pleins de format, mais pas celui-ci.
* Il faut donc, via l’interface, exporter le carnet actuel au format de son choix, remplacer le abook.adb actuel par l’ancien, puis réimporter le carnet puis exporter de nouveau au cas où ça redevient nécessaire.
l’impossibilité d’importer les carnet d’adresse Thunderbird depuis les fichiers d’une ancienne configuration

Problème et résolution

Lorsque l’installation s’est terminée, on a redémarré, et s’est retrouvé une fois l’identifiant passé, sans environnement de bureau…. Et oui, le double bon chois des constructeurs (technos non standard) + d’Ubuntu, passer coûte que coûte par l’interface 3d, sachant que de nombreux utilisateurs ont des problèmes aléatoires avec les pilotes à donné ça. Donc, là, si on ne connaît rien, on ne sait pas qu’on peut lancer un terminal via ctrl+alt+t ou passer à un des six terminaux texte via ctrl+alt+f1 à f6. On voit un écran avec uniquement la possibilité de modifier le fond.

La technologie qui pose problème étant dans ce cas Optimus (combinaison intel + nVidia) et la solution, Bumblebee. Pour référence, la solution (en anglais) (Bumblebee sur Ubuntu et autres Linux)

Donc en quatres lignes :

sudo add-apt-repository ppa:bumblebee/stable
sudo add-apt-repository ppa:ubuntu-x-swat/x-updates
sudo apt-get update
sudo apt-get install bumblebee bumblebee-nvidia

Puis un petit redémarrage propre.

Au passage, cet ordinateur ayant un pavé numérique, il y a un problème de verrouillage du pavé numérique avec lightDM, il suffit de suivre ce didacticiel pour résoudre le problème.

La coopération entre la carte mère, les cartes filles et le système se passaient bien mieux et était automatique sur Amiga et pas mal d’autres systèmes il y a 15 ans.

Espérons que dans le monde ARM ou tout semble d’avantage basé sur des normes et de la coopération, et ou ça devient de plus en plus la norme dans le domaine des applications (au moins web) on ne tombe pas dans le même genre de pièges.

中文 Français English

Depuis que chrome à eu la mauvaise idée d’ajouter dans chrome et chromium des régles spécial neuneu par défaut, ne permettant plus ainsi de comprendre ce qui se passe, l’équipe de Mozilla Firefox s’est sentie obligée de faire de même avec Firefox. Voici au moins 3 changements relativement indispensables à appliquer dans

about:config

Pouvoir copier les caractères non anglais depuis la barre d’URL :

network.standard-url.escape-utf8 = false

Ne plus cacher le protocol (HTTP/HTTPS/FTP/…) :

browser.urlbar.trimURLs = false

Ne plus griser la majorité de l’URL :

browser.urlbar.formatting.enabled = false

Bonus

browser.tabs.onTop = false

D’autre paramètres utiles ici

URL : about:config

chercher

network.standard-url.escape-utf8

changer

network.standard-url.escape-utf8=true =>
network.standard-url.escape-utf8=false

OK !

Cadeau bonus, pour mettre le cache en ram (pour /tmp monté en /tmpfs afin d’éviter l’usure prématurer d’un SSD et d’accelerer la lecture du cache)

browser.cache.disk.parent_directory = /tmp

Après le précédent billet sur le contrôle à distance des reflex numériques sous Linux avec GTKam voici une vidéo de la même fonctionnalité avec l’excellent Entangle. Ici sur ce site (Ogg video) ou sur .

MP4 / OGV:

Articles plus anciens »

Propulsé par WordPress

Switch to our mobile site