graphical blog 2

J’avais écris il y a peu un article sur la chaîne graphique sous GNU/Linux. Avec l’arrivée imminente d’Inkscape-0.46 et les premières version beta déjà disponibles (au moins aussi stable que la 0.45.1 et pas mal debugée pour les fonctionnalités qui étaient dans cette version, un nouveau public apparaît. Ce public semble intéressé par l’édition vectorielle libre à destination parfois professionnelle, et donc utilisant l’impression industrielle.

Un problème de taille dans l’impression industrielle est que les format de fichier bien reconnus par les RIP est limitée. Si l’imprimeur ne sais pas bien gérer les fichiers exotiques, il n’acceptera certainement pas le SVG (lien Wikipedia) et préférera sans doute un PDF au format CMJN (cyan magenta, jaune noir, la fameuse « quadrichromie » (quadri : latin + chromie : grec, erreur linguistique ?) à destination de l’impression). Aujourd’hui, de nombreux imprimeurs acceptent également des PDF au format RVB (Rouge-vert-bleu) et font la conversion. Si vous êtes plus chanceux vous pourrez lui fournir d’autres format, dont peut-être le SVG ??? . Le mieux est toujours de demander à l’imprimeur quel type de fichier il préfère, avec quelles contraintes.

Le SVG n’est pas destiné à l’impression, mais au web. Cependant une extension des spécification à destination de l’impression, SVG print 1.2 est en cours, mais ne sortira peut être que dans quelques années, sans doute au même moment que SVG 1.2. Il faudra sans doute encore plusieurs années avant que des logiciels supportent ce format, peut-être quelques mois si nous sommes chanceux.

Le format PDF CMJN étant largement reconnu, il convient donc de préparer le fichier dans ce format.
Inkscape-0.46 (et ses pré-versions), aujourd’hui, avec les versions récentes de Cairo (à partir de fin 2007) permettent une impression PDF raisonnable, mais le fichier reste au format RVB (rouge vert bleu à destination de la vidéo).

Il y a donc plusieurs possibilités :

* BITMAP Une des plus mauvaises est de sortir une image PNG en 300 dpi (ou ppp) (export bitmap) et de convertir avec le greffon de Gimp (version 2.4), Separate+ (amélioration de Separate) Quand je dis plus mauvaise, c’est que le format matriciel(bitmap en anglais) est beaucoup plus lourd a gérer que le format vectoriel. Cependant, cela peut–être une solution de secours si les autres méthodes ne marchent pas.

* PDF RVB d’Inkscape Une autre méthode est de sortir le PDF avec le dernier Inkscape + dernier Cairo (je conseille de prendre la dernière version de développement 1.5.x si la série stable 1.6.x n’est pas encore sortie au moment ou vous lisez cet article). Mais cela ne permet de créer qu’un PDF en RVB, avec éventuellement des profils calorimétriques (à vérifier je n’en suis pas sur).

* PDF CMJN de Scribus La meilleure méthode, mais ne fonctionnera pas dans tous les cas, est d’importer le SVG (ou éventuellement le PDF RVB, si le rendu n’est pas satisfaisant dans le 1er cas) dans Scribus (de préférence la dernière version de la série 1.3.3.x, si vous ne voulez pas compiler, il y a des dépôts Debian, Ubuntu ainsi que pour d’autre distributions). et de l’exporter en PDF CMJN. Scribus est sans doute le logiciel le plus proche du domaine de l’impression, peut être après les fabuleux outils de LaTeX (lien Wikipedia) très populaire dans le monde scientifique depuis au moins une vingtaine d’années, mais qui seront peut être moins facile de prise en main pour les graphistes.

Impression_offset.CMJN-RN

Enfin il est important de savoir que si vous utilisez moins de quatre couleurs, il est plus intéressant d’utiliser des couleurs séparées basées sur un nuancier comme le Pantone, pour l’impression, cela vous coûtera une plaque de moins, sauf dans le cas de petits formats, que l’imprimeur pourrait agglomérer avec d’autres impressions à moindre prix (cartes postales, auto-collants, etc…). On utilisera dans tous les cas la quadrichromie lorsqu’il y aura des photos en couleur ou des illustrations composées de nombreuses couleurs.

1 Comment »

  1. Merci pour cet articles passionnant et tous ces éclairages sur la chaine graphiques, linux et les LL….

    Comment by damb — %PM %959 %CET%q, %2008 @ %0:%Feb %p

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment

You must be logged in to post a comment.

Powered by WordPress

Switch to our mobile site