graphical blog 2

Inkscape CVS n’est pas évident à compiler, il y a visiblement certaines choses qui présentent des problèmes à la compilation, du moins sur mon système. Je présente ici la méthode que j’ai utilisé pour avoir tous les outils qui fonctionnent. J’ai en fait eu à peu près les même problèmes à la compilation d’Inkscape 0.42.

Pour info, depuis le dernier didacticiel, le support de la tablette à été amélioré, ce qui devrait permettre d’obtenir des meilleurs résultats que précédemment, le tableau-blanc Jabber, est maintenant désactivé par défaut, il faut donc passer l’option au script configure.
c
Une fois le CVS d’Inkscape récupéré comme précisé ici (je garde l’archive avant compilation, que je désarchive pour récupérer les nouvelles versions, afin d’économiser de la bande passante au serveur lors des téléchargement.

Pour le télécharger comme indiqué sur la page du lien précédent :


cvs -d:pserver:anonymous@cvs.sourceforge.net:/cvsroot/inkscape login
cvs -z3 -d:pserver:anonymous@cvs.sourceforge.net:/cvsroot/inkscape co -P modulename

Ceci necessite bien évidement le logiciel CVS.

Prérequis

Inutile de le récupérer si vous n’avez pas non plus déjà installé libglibmm libatkmm libpangomm libgtkmm et libsigc++ (version récentes, gtkmm/glibmm…>=2.4 et sigc++>=2.0.3), le ramasse miette Boehm-GC, pour la gestion de la mémoire de l’application.

Les libs libxml2 (>=2.6.0) et libxslt (>=1.0.15) sont également requises.

perl et python, sont également nécessaire pour l’utilisation des scripts.
Les modules perl suivant sont alors conseillé :
* XML::Parser
* XML::XQL

XFT est également nécessaire pour la gestion du texte, mais il est a priori par défaut dans les distributions, étant incluse dans X.org et Xfree86.

Les packages gnomes gnome-vfs pour les fonctionnalités d’ouverture à distance, et gnome-print pour l’impression je suppose (pas utilisé).

J’avais lu que Ruby était supporté mais rien dans le configure et pas trop de documentation à ce sujet? Dans le Changelog du 2005-06-23 une entrée fait bien part du support de ruby.

        * src/extension/implementation/script.cpp:
          support for ruby scripts (interpreter="ruby")

Les scripts shells sont également supportés, ce qui permet d’appeler n’importe quel autre langage ou programme extérieur.

Différents scripts utilisés par défaut peuvent servir d’exemples, ils sont situés ici :


share/extensions

Il n’y a visiblement pas de script ruby.

Configuration

Après avoir récupéré et archivé l’arborescence CVS, il faut entrer dans le répertoire, puis faire :


./autogen.sh

Ceci prépare le script configure et quelques autres fichiers.

Pour que le support de Perl fonctionne sur mon système j’ai du bidouiller le script configure, qui ne trouvait pas (je n’ai pas encore analysé la raison), la fonction perl_parse.

La bidouille infâme consiste à chercher perl_parse dans ce script, et remplacer les entrée concernant les échecs de détection Perl avec la variable ac_cv_func_perl_parse :


ac_cv_func_perl_parse=no
  =>
ac_cv_func_perl_parse=yes

un

sed -i s/ac_cv_func_perl_parse=no/ac_cv_func_perl_parse=yes/ configure

devrait faire l’affaire avec un sed pas trop vieux.

On peut alors lancer le configure :

./configure --prefix=/monchemin/inkscape-20050823 --enable-inkboard --with-xft \
--with-gnome-vfs --with-gnome-print --with-perl --with-python

Il est a noté que je n’ai pas activé les 2 options gnome, donc si il y a un problème avec cela je ne saurais le résoudre.

pour la valeur : /monchemin/inkscape-20050823 remplacer bien sur /monchemin par le chemin désiré, inkscape-20050823 n’est nécessaire que pour confiner Inkscape et tous ses fichiers à un répertoire. Je le conseille au moins pour les version CVS, afin de pouvoir nettoyer le tout rapidement d’un coup de rm -R /monchemin/inkscape-20050823

Compilation

Lorsque j’ai fini cette étape j’ajoute les libs pangomm et atkmm dans les LDFLAGS de Makefile et src/Makefile.
Bizarrement les répertoires des entête sont bien inclus, mais pas les librairies elle même, ce qui pose bien évidement quelques problèmes a la compilation.

  sed -i 's/LDFLAGS =/LDFLAGS = -lpangomm-1.4 -latkmm-1.6/' Makefile
  sed -i 's/LDFLAGS =/LDFLAGS = -lpangomm-1.4 -latkmm-1.6/' src/Makefile

Si ces 2 libs sont bien installées vous devriez avoir les mêmes résultats que moi :

bash-2.05b# pkg-config --libs atkmm-1.6
-latkmm-1.6
bash-2.05b# pkg-config --libs pangomm-1.4
-lpangomm-1.4

Il ne reste plus qu’a faire les classiques :


make && make install-strip

pour finir l’installation.

1 Comment »

  1. Tu peut lancer configure depuis un autre répertoire que l’endroit ou tu as les sources. Comme ça tu peut générer plusieurs version de inkscape avec des options différentes, et aussi nettoyer le tout d’un coup.

    Par exemple:
    si tu as déballé les sources de inkscape dans le répertoire ~/inkscape
    crée le répertoire ~/inkscape-build-avec-perl
    lance depuis ce répertoire ../inkscape/configure –with-perl

    et hop, bob est ton oncle ;o)

    Ernest.

    Comment by Ernest ter Kuile — %PM %021 %Africa/Abidjan%q, %2005 @ %0:%Oct %p

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment

You must be logged in to post a comment.

Powered by WordPress

Switch to our mobile site