Clavier vietnamien ibus (et Fcitx) sous Linux (Android (Samsung) et X11/Wayland)

Voici mes premiers essais d’utilisation du clavier vietnamien sous Linux (GNU/Linux et Android/Linux).

Il existe plusieurs méthodes de saisie, TELEX (ma préféree), VNI, VIQR+, VIQR*. Voir cette page pour les différentes méthodes et la saisie via un formulaire en ligne.

Sous Wayland :
* Le clavier vietnamien, utilise des touches en haut à droite du clavier pour les accents/tons.
* Le clavier Viqr (ibus-table probablement) utilise des combinaisons de touches pas évidentes qui ressemblent à VIQR+
* Le clavier unikey (ibus-unikey) est par contre très bien fait de mon point de vue.

La méthode sous Android (clavier Samsung), avec le clavier vietnamien utilise par défaut TELEX, cela consiste à utiliser uniquement les caractères de l’alphabet pour ajouter les accents par combinaison. la méthode de vietnamien ibus-unikey (paquet ibus-unikey) également.

Mise à jour du 10 mail. Il existe le clavier « Bàn phím Sophia » (‘Sophia Keyboard’ ou encore Sophia Vietnamese IME en anglais) qui permet également la saisie en vietnamien, j’étais persuadé de l’avoir vu sur F-droid, mais ne le vois pas/plus, je me demande si je n’ai pas mélangé quelque chose.

On peut changer la méthode pour le vietnamien sur un Samsung (une amie vietnamienne ne l’avait pas sur son modèle de téléphone) :
* Paramètres => Gestion globale => Langue et saisie => clavier virtuel => Clavier Samsung => Langues et ypes (gerer les langues de saisie si pas encore installé, sinon) : Tiếng Việt => est alors proposé, [Claviaer télex Qwerty, Clavier VNI Qwerty, Clavier Qwerty vietnamien, Clavier 3×4 (comme anciens téléphones à pavé numérique)).

Je vais expliquer plus bas la méthode TELEX, mais pour l’installer, vous pouvez sous ArchLinux, taper :

sudo pacman -S ibus-unikey

iBus sur le Wiki d’Arch (en anglais), ainsi que Fcitx. Il y a aussi en chinois et japonais (suivre les liens 中文/日本語 à gauche).

Sous Ubuntu, suivre ce tutorial (en vietnamien). Ce site explique aussi pour la version Fcitx-Unikey

Enfin, il existe également un clavier vietnamien virtuel en HTML5 sur le site gate2home.com. Et ça peut être utile, un The Free Vietnamese Dictionary Project, un dictionnaire Vietnamien, permettant la traduction en anglais et l’équivalent en caractère chinois du Vietnamien, jusqu’au milieu du XXe siècle.

Exemple d’utilisation de TELEX :

Plusieurs comportement sont similaire sous Android et Unikey. Sous Android, avec écran tactile, on a le choix entre pression longue ou double pression.

Le redoublement dé lettres dans certains cas :
* o/O doublé/long:ô/Ô
* d/D doublé/long:đ/Đ
Les combinaisons doubles suivantes sont communes à Android et unikey :
* a/e/o/u(r)=ảẻỏủ (attention,cela peut changer avec les caractères précédent si l’ordre n’existe pas, séparez par des espaces pour vos premiers essais si besoin).
* a/e/o/u(s)=áéóú
* a/e/o/u(f)=àèòù
* a/e/o/u(x)=ãẽõũ
* a/e/o/u(j)=ạẹọụ
* a/o/u(w)=ăơư (pas pour android à priori, à vérifier).

Autre combinaisons, par exemple : uwx/uxw=ữ, axw/awx=ẵ

Exemple concret :
* Je suis moi : tooi laf tooi => tôi là tôi.
* Elle mange du tamarin : Coo aasy awn me => Cô ấy ăn me
* Feuille de papier : towf giaasy => tờ giấy
* Je cache le poulet : tooi giaasu con gaf => tôi giấu con gà
* Une chaîne : moojt sowji daay => một sợi dây.

Bonus, UNICODE Han Nom Font Set, des fontes pour les caractères chinois uniquement utilisées dans la langue vietnamienne. L’utilisation des hán tự (汉字) dans le chữ Nôm (喃 (Ce crétin de WordPress qui met les postes en base MySQL (histoire de l’alourdire) plutôt qu’en fichier texte ne permet pas d’y mettre le caractère Chữ en chữ Nôm :(.) est parfois radicalement différentes du chinois, beaucoup plus que dans le cas du coréen et du japonais. Quelques autres liens de fontes han pour le vietnamien ici.