Blog graphique 2

Suite au précédent poste sur la racaille qui nous gouverne et sa cyberdélinquance et son utilisation raccoleuse de la xenophobie, je pond cette nouvelle en réponse a un commentaire que je n’ai pas envie de publier, on le voit suffisamment, je le comprend, mais ne veux pas le cautionner, il est aussi peu cautionnable que la violence urbaine, mais tout aussi compréhensible.

Pour ceux qui veulent en rajouter sur les problèmes des banlieues, je tiens à préciser que j’ai grandi dans des HLM et en banlieue, pas la plus difficile certes mais ca n’était pas la joie tous les jours non plus, j’ai vu et fréquenté la violence de près, et plus ou moins régulièrement et je ne la nie pas. Ça m’a réellement exaspéré étant enfant et ado mais j’ai grandi depuis, et ai pris du recul (dans tous les sens du terme), j’ai essayé d’en comprendre les causes et observer les faits réels

Nous sommes rentrés pour une période indéterminée dans un état de non-droit qu’est l’état d’urgence, il va bien au dela du couvre feu.

Certains policiers et responsables policiers obnubilés par leur travail (combattre le mal), ne voient plus que par les trafics qu’il faut arrêter, mais n’essaient pas (ou plus)de comprendre pourquoi il y a ces trafics. Ils ne comprennent pas qu’ils se pénalisent eux mêmes (les jeunes des banlieues savent qu’ils se pénalisent eux mêmes mais n’ont plus que ce moyen de s’exprimer, comme une grande partie de la population, visiblement : OGM et José Bové (réutilisant ce qu’avait fait le Mahatma Gandhi en Inde), Corses et détournement de bateau, grèves à Marseille…) et qu’ils sont la chaire à canon de personnes assoifées de pouvoir. Cela me rappelle les gamins allemands qu’on envoyait faire la guerre en 14-18, il fallait attaquer la France, ce pays de terroristes !!!

Si on commençait par nettoyer au Kärcher la racaille chez ceux qui nous gouvernent (une minorité de ceux qui nous gouvernent diront certains ;) ), qui ont donc tous les pouvoirs et ne sont aucunement à plaindre, cela réduirait peut être les problèmes qui se développent chez ceux qui n’ont presque aucune chance de s’en sortir. Je pense qu’il serait intéressant, si c’était possible, de comparer l’argent qui nous à été volé par dessous de table et fraude fiscale de grande ampleur, je ne serais pas étonné que ce soit plusieurs voitures par habitants qui partent en fumée chaque année…

Je suis effaré par le fait que d’un seul coup, comme par le plus grand des hasards, toutes les manifestations (celle contre la réforme de l’UNEDIC est interdite le 11 novembre), grèves (celle de Marseille visant à protéger les transports publiques est jugée illégale), violences à l’égard du gouvernement, liées à sa destruction contrôlée de l’état, tout soit oublié pour une émeute visiblement délibérément provoquée (Sarkozy lance de nouveau des insultes alors que tout le monde sait que c’est ce qui à provoqué la violence => la violence reprend).

Certains parlent d’une violence organisée politiquement pour ces émeutes, et je crois effectivement qu’elle à été organisée par le gouvernement qui ne sert plus son peuple comme ça devrait être son rôle. La France n’est elle pas une république démocratique ?, mais qui se contente de diriger en refusant d’écouter qui que ce soit… comme un monarque ou un despote. Ses prédécesseurs ont fait de même il est vrai.

Soit il l’a fait de façon tout à fait volontaire, pour qu’on ne parle plus de la grogne sociale, soit il est parfaitement incompétent. En tout cas il est indésirable, comme la population lui répète à chaque élection, référendum et manifestation (toutes les catégories professionnelles ont manifesté) depuis plusieurs années.

Ce gouvernement, choisi lors d’élections pour nous servir, préfère insulter, et cracher dans la soupe, plutôt que de contenter ses électeurs. Si l’on remettait ça à une relation client/fournisseur, ça n’est pas un bon fournisseur, il n’est pas bon commerçant, et ne respecte en rien le cahier des charges, il faut en changer.

En insultant ceux qui les nourrissent ces « gauchistes », « populistes » et « xénophobes » qui ont dit Non ! au TCE, ces « fainéants » qui manifestent pour le service public (gendarmerie, pompiers, services hospitaliers (infirmières, urgentistes, bientôt les chirurgiens), médecins, électriciens, enseignants (alertant sur les problèmes en banlieue, les besoin en effectif et la nocivité des réformes en cours), cheminots, postiers, conducteurs de transports en commun). Ces autres « fainéants » intermittents du spectacle, stagiaires, intérimaires. Tout à été fait à contre sens, et pas que dans les banlieues, toutes les personnes qui étaient sur le terrain n’ont pas été écouté. Le gouvernement ne peut s’étonner de ce qui se passe. Comme le fait remarquer très justement Monolecte sur son blog, tout cela ressemble à ce qui s’est passé dans de très nombreux pays d’Amérique du Sud dans les années 70 comme L’Argentine.

A propos de la poste, depuis que les colis sont externalisés par Coliposte, je ne les reçoit plus jamais, bien que travaillant à domicile, j’ai toujours une petite croix en face d’absence. Lorsque ça n’était pas le cas le facteur me le déposait, maintenant je perd du temps à aller rallonger la queue à la poste, qui s’allonge également proportionnellement à la fermeture des bureaux de postes (c’est raté au niveau des flux postaux et de déplacement). C’est également catastrophique depuis l’année derniere pendant les grandes vacances scolaires ou des vacataires, personnels non formés m’apportent le courrier avec un mois de retard. Je n’avais jamais vu ça de ma vie :(. A quel tarif les entreprises privées comme Coliposte sont elle payées ?

Se repencher sur l’histoire de France ne serait pas mauvais pour mieux comprendre ce qui se passe, je ne parle pas de l’histoire des colonies (bien que ça ne serait pas mauvais), mais uniquement de l’histoire de la métropole.

Pour ne pas aller trop loin. La révolution, la restauration, la commune etc… Aujourd’hui notre gouvernement présente étrangement tous les signes de la restauration. Des types parmi les plus aisés au pouvoir qui punissent les plus pauvres parce qu’ils n’obéissent pas, et qui réduisent tous les droits, en augmentant les pouvoirs de leurs amis. Il est enfin important de se rappeler que ces restaurations sont arrivées il y a à peine plus de cent cinquante ans. Ne pas oublier non plus que la décolonisation (du moins officielle, si l’on ne parle pas de la Françafrique qui perdure) date d’il y a 50 ans environ.

Ces « racailles » qui disent défendre la république mais qui ont vendu pour une bouchée de pain tout ce qui lui appartenait, payé par le travail de tous, fraîchement immigrés comme français de plus longue date, pour le bien de tous, et qui aurait pu permettre de résoudre de nombreux problèmes (le lien du compteur sur la guerre en Irak en haut à droite est un autre bon exemple de ce genre de politiques).

On dit que la France est en crise, en tout cas ça ne doit pas être économique, le PIB continue d’augmenter, et les grosses entreprises affichent toutes des records, normal l’état externalisant 90% de ses services (sauf ce qui est répression pour le moment). Il est bon de savoir qu’une prestation de service coûte souvent 500 à 1000 euros par jour, dépassant ainsi en quelques jours le salaire mensuel du fonctionnaire. La personne externe qui travaillera à ce poste ne sera pas pour cela rémunérée proportionnellement, il est probable qu’elle touche à peu près le même salaire que le fonctionnaire (un peu plus ou un peu moins ?), si elle n’est pas stagiaire ou à un poste délocalisé.

Mon opinion est que Sarkozy et Villepin utilisent parfaitement la devise : « Diviser pour mieux régner… ».

2 commentaires »

  1. c’est réjouissant de voir qu’on n’est pas seuls à prêcher dans le désert!

    Commentaire par Le Monolecte — %AM %Africa/Abidjan %493 %2005 @ %10:%Nov

  2. Bientôt la fin de la corruption. Nous vivons dans Sodome et Gomorrhe :

    Le conflit Cellatex de Givet dans les Ardennes. Sur la trois samedi 26 novembre 05.
    J’ai regardé, avec quel mépris nos politiques, ont réglé le licenciement du personnel de cette usine dans ce film.
    Je suis particulièrement sensible à la fermeture de cette usine, car cette affaire me concerne.
    C’est la première usine qui a fermé en juillet 2000, suite à l’escroquerie dont je suis la victime, suivi d’Adelshoffen de Job et les autres…
    Je prenais mes repas de midi, avec les crapules Guillot, Nicolai qui me conditionnaient journellement à mon insu, ces individus parlaient librement devant moi comme si je n’existai pas. Ils avaient une confiance aveugle des produits utilisés, pour me rendre inconscient, parlait d’une usine de Givet qui était vétuste, et d’une usine de bières, une affaire énorme selon Guillot, la vermine, se vantai en disant plus l’affaire est grosse plus elle est facile à cacher, « le plus beau coup de l’ignoble il a du en faire pas mal dans sa carrière de flic ripou »
    La révolte des ouvrières et des ouvriers, revendications légitimes. La force est le labeur de l’être, la force en latin se dit vérité. De la faiblesse, de l’inertie, de l’inaction, on ne peut attendre rien de bon.
    Le mensonge est le viol de la vérité. La force de l’esprit finira par vaincre, la bêtise humaine.
    Le monde du travail, les serfs des barons de la politique, les plébéiens du système.
    De cette outrecuidance vole le bien d’autrui.
    La vérité.
    Les metteurs en scène de cette fermeture Chirac, avec les virtuoses de l’arnaque, des rossards de la police, triste Suire, ancien contrôleur général de la police, à Guillot- tiné ancien commandant de police la plus grande crapule de Thouars, ces pervers, ont les mêmes traits de caractère détestables dignes des plus grandes fripouilles.
    Ces coupables qui jubilent d’une impunité malsaine, du mal de cette société qui est grandissante, dans ce monde de débauche et d’injustice.
    Il n’y a rien de plus bas que ne plus respecter le peuple, s’il n’a guère d’esprit, les voyous de la république n’ont pas d’âmes. Dur comme le marbre, et froid, sans conscience ni cœur.
    S’autorisent les choses les plus viles, pour cacher la faiblesse de leur vanité.
    Ces maudits, ces parasites, ces médiocres, que vous croisez dans la rue sont les fils du mal.
    A l’usine Cellatex vous n’avez jamais vu le patron, que des directeurs, les derniers avaient pour mission la fermeture de cette entreprise.
    Elle n’a jamais été modernisée, les politiques volaient les bénéfices. Les subventions importantes versées suite à l’inondation de la Meuse, qui a profité de cet argent ?
    Le dernier appel aux travailleurs, transformés en soldats, qui défendaient leur moyen d’existence, le droit au travail, bafoué par les pourris de la politique, et les syndicats le représentant de la CGT Cellatex , qui est maintenant l’adjoint à Thibault, le pote à Chirac, magouillent pour temporiser les conflits. Quelle honte, tromper ces authentiques, ces purs défenseurs de la classe ouvrière.
    Vous avez ruiné des vies de labeurs, des vies de bonheurs, individus accompagnés de l’esprit du mal, pour un bien être temporel, en se vautrant dans le sang d’innocentes victimes.
    Des ouvrières et ouvriers n’ont pas supporté cette injustice, nous ont quitté. Avons-nous le droit de laisser impunis ces monstres ?
    Chirac voulait être président, pour ne pas aller en taule, françaises, français vous avez pas honte d’avoir à la tête de l’Etat un voyou qui représente la France.
    Moi aussi je suis en colère contre cette justice qui n’a que le mot.
    Les escrocs ne sont pas satisfaits d’être sur Internet. Je n’aurai pas du dire que c’étaient des voyous
    Je suis convoqué au tribunal de Bressuire le 6 décembre 05 à 14 heures.
    Si je me bats pour la vérité, je meurs.
    Si je ne me bats pas je meurs. Alors, pourquoi ne pas se battre, fort est l’honneur.
    De Jacques Goguy qui réclame justice, dans ce monde corrompu, pour les victimes de cette arnaque et pour moi-même, pour ma famille Allemande, sur Internet avec Google faire tabourier notaire : suire flic : guillot flic : tribunal de bressuire : jacques goguy : st-varent : st-jouin de marnes et d’autres..

    Commentaire par Goguy jacques — %PM %Africa/Abidjan %805 %2005 @ %18:%Dec

Flux RSS des commentaires de cet article. URL de rétrolien

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.

Propulsé par WordPress

Switch to our mobile site